Débats des chefs : La « duck face » de Legault est de retour et ça ne passe pas inaperçu

Ce 22 septembre, c’est le soir du dernier débat des chef.fes des élections provinciales 2022 au Québec. Après un Face-à-Face assez cacophonique, voilà que les cinq chef.fes des principaux partis politiques étaient de retour pour faire valoir leurs idées et espérer gagner le vote des électeur.trices. Si le ton de cette joute a été à l’opposé que la précédente, une selected est restée la même : la « duck face » de François Legault lorsqu’il écoute ses adversaires.

Eh oui, le chef de la Coalition Avenir Québec (CAQ), ou plutôt sa bouche, a fait jaser lors du premier débat présenté à TVA. Comparée à une duck face ou encore à la « Blue Steele », pose fétiche du movie Zoolander, le non verbal de M. Legault n’est pas passé inaperçu.

Une semaine plus tard, différent débat, même attract. Les téléspectateur.trices ont d’ailleurs été rapides à le souligner sur les réseaux sociaux.

« La bonne humeur de floor aura duré un bon quarter-hour! », a écrit l’analyse politique Patrick Déry quelques minutes après le début de la diffusion en partageant une picture de M. Legault.

François Legault semble avoir l’habitude de faire cette moue lorsqu’il n’est pas en accord avec ses opposant.es ou lorsque l’un.e d’entre elleux l’attaque sur une query quelconque.

Et ce 22 septembre, il faut avouer que les flèches ont volé dans sa course à plusieurs reprises.

« La rivalité Legault/Nadeau-Dubois est de retour. La petite bouche aussi », peut-on lire dans un tweet d’Angie Landry, journaliste à Radio-Canada.

Sure.es ont même remarqué que le politicien tente de faire des efforts pour ne pas « faire sa bouche pointue de pas content material quand il est contrarié ».

Après ce débat des chef.fes présenté à Radio-Canada et animé par Patrice Roy, les Québécois.es auront encore une dizaine de jour avant de faire le choix. C’est le 3 octobre prochain que la inhabitants découvrira lequel des partis politiques formera le nouveau gouvernement provincial.

À noter que l’écriture inclusive est utilisée pour la rédaction de nos articles. Pour en apprendre plus sur le sujet, tu peux consulter la web page de l’OQLF.

Leave a Reply